( 13 février, 2008 )

SAINT VALENTIN

Si vous observez avec attention le ciel de Ploërmel la nuit de la Saint Valentin, vous apercevrez une scène des plus touchantes…

stvalentinweb1.jpg

Le Philtre du dragon pour la Saint Valentin 

Philtre d’amour emprunté aux fées. Cet elixir magique est à boire à deux, la nuit de la Saint-Valentin, ou sinon un soir d’orage afin qu’il vous révèle toute sa puissance… 

. 40 grammes de feuilles fraiches d’herbe du Dragon (estragon)

. 1 litre d’alcool à 45°

. Une gousse de vanille. 

. Un peu de gingembre frais . 285 grammes de sucres  Faire macérer tous les ingrédients ensemble pendant au moins 1 semaine dans un récipient fermé. Remuer tous les jours à la cuillère en bois. Au bout du temps prescrit, filtrez puis mettre en bouteille.  Ce philtre très puissant servira aux amoureux. Dégustez-le et il vous consumera de ses flammes d’amour. 

3 Commentaires à “ SAINT VALENTIN ” »

  1. dragonetteland dit :

    Bon…J’ai essayé la recette, il manquerait un soupçon de sucre et de champagne…
    Pour le reste les flammes de la Saint Valentin sont au rendez-vous…
    Qu’est qu’il est sympat ce monde des Dragons…
    En plus, ils sont migons tout plein et leur territoire est tellement interessant…
    Je m’en vais le visiter…

    A bientôt,

    Dragonetteland

  2. dragonetteland dit :

    Bon…J’ai essayé la recette, il manquerait un soupçon de sucre et de champagne…
    Pour le reste les flammes de la Saint Valentin sont au rendez-vous…
    Qu’est qu’il est sympat ce monde des Dragons…
    En plus, ils sont migons tout plein et leur territoire est tellement interessant…
    Je m’en vais le visiter…

    A bientôt,

    Dragonetteland

  3. Mag3 dit :

    J’habite en dessous de la scène illustrant la St Valentin. Malheureusement, je n’ai pas dû lever les yeux au bon moment car je n’ai pas vu de dragons draguant ces temps-ci.
    Par contre, les bâtiments en ont été passablement perturbés. Mais depuis, les choses sont rentrées dans l’ordre. Inutile d’alerter la police municipale.

    Un Ploërmelais pas trop effrayé.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|