• Accueil
  • > LES BONNES INFOS D'EMERGENCE
( 6 août, 2008 )

Le mois d’Août

Le mois d’Août

 

Les Très Riches Heures du Duc de Berry


aoutdeberry.jpg

La scène du mois d’août, peinte par les frères Limbourg, a été réalisée entre 1410 et 1416 et représente plusieurs tableaux. Le premier plan illustre la passion de l’époque par la Noblesse pour la chasse au vol, à l’aide de rapaces et de faucons apprivoisés, qui chassaient les grands oiseaux de nos contrées, comme la grue, le cygne et le gibier d’eau, comme le canard et les poules d’eau. Ces faucons fascinaient en raison de la difficulté du dressage. Par sa hardiesse et sa beauté, le faucon offrait un symbole épuré pour la Noblesse de bonne éducation, de vaillance, et de relations pacifiques et de concorde. On offrait un faucon en gage d’amour ou d’amitié, ou comme prix d’un tournoi ou d’un pari. La chasse au vol, preuve de puissance et de richesse, favorisait la sociabilité et les joies raffinées ; elle manifestait l’élégance et la courtoisie des seigneurs ; elle faisait partie de la convivialité aristocratique.

C’est un départ de chasse. Devant le cortège, un fauconnier à pied se tourne vers le premier cavalier sans doute pour lui demander ce qu’il doit faire. Une femme en robe noire, à volant blanc et à manches rouges, et un cavalier qui lance son faucon, chevauchent un palefroi gris. Sur un cheval blanc, un cavalier, seul, s’apprête à lâcher son faucon. Sur un troisième cheval, qui est brun, un couple converse : l’homme tient lui aussi un faucon sur le poing. Autour du cortège, courent les chiens dont la fonction est de lever ou rapporter le gibier, une fois que le faucon l’aura abattu. Au second plan, des gens manifestement nus se baignent dans la rivière de la Juine.

De l’autre côté de l’eau, des paysans travaillent dans un champ : à droite, deux d’entre eux de mettent la moisson en gerbes que d’autres, à gauche, chargent sur une charrette tirée par deux chevaux. Les motifs réalistes, autrefois secondaires, constituent maintenant le cadre de la vie princière.
A l’arrière plan, se dresse le château d’Etampes, que le duc de Berry avait acquis en 1400, en même temps que le comté. On distingue, derrière les remparts, les tours, la chapelle et les bâtiments couverts de tuiles, et, au milieu, le donjon quadrangulaire, la tour Guinette.

 

L’origine et la signification du mois Aôut

Le mot « août » se prononce [u] , même si [ut] se répand et est généralement toléré.

En revanche, ni [a.u] ni [a.ut] ne le sont. Le rapport de 1990 sur les rectifications orthographiques recommande la simplification de la graphie en « aout ».

Son nom vient du latin Augustus, nom donné à ce mois en l’honneur de l’empereur romain Auguste en 8 av. J.-C.. Auguste rajouta un jour au mois d’août (pris aussi au dernier mois de l’année en février) pour avoir autant de jours dans le mois qui porte son nom que dans celui au nom de Jules César (juillet). Avant lui, dans l’ancien calendrier romain, août était le sixième mois de l’année et portait le nom de sextilis (de sextus, sixième).

Ce mois a donné son nom à l’aoûtat, une larve d’acarien provoquant des démangeaisons et allergies à cette période, ou en fonction des régions, à des moustiques, libellules et autres insectes volants qui pullulent en fin de mois.

En France, le qualificatif aoûtien désigne une personne prenant des vacances en août. C’est, en effet, traditionnellement le second mois des congés scolaires annuels les plus longs, dans la saison estivale des récoltes et fourrages et de la préparation des champs pour les labours de fin d’été et d’automne, qui demandaient un apport important de main d’œuvre agricole. Une bonne partie de la population estime que le mois d’août est le mois le plus chaud de l’année ; or, il s’avère que le mois de juillet est scientifiquement et météorologiquement le mois le plus chaud de l’année dans l’hémisphère nord.

Dans la religion catholique, le mois d’août est le mois du cœur immaculé de Marie, qui est intimement uni au Sacré-Cœur du Christ présent dans l’Eucharistie.

12345...15
Page Suivante »
|